Retour en haut de page

Sécurité et Internet

Au quotidien

  • Munissez-vous toujours d’un justificatif d’identité lors de vos déplacements en agence : le conseiller en agence est tenu de vérifier votre identité afin de vous laisser accéder à vos informations personnelles
  • Conservez vos chéquiers en lieu sûr. Remplissez bien les talons de vos chèques : ils peuvent servir de justificatif en cas de litige
  • Ne signez jamais de chèque vierge
  • Ne confiez jamais votre carte bancaire à un tiers : elle est strictement personnelle ; composez votre code confidentiel à l’abri des regards
  • Ne communiquez jamais, ni par oral ni par écrit, votre code secret, même s’il est demandé par un organisme officiel ; votre code secret est strictement confidentiel et permet de sécuriser vos transactions par carte (paiements, retraits)

Information Sécurité BMCI NAJMAH : le phishing

Le phishing, également appelé hameçonnage, est une méthode frauduleuse utilisant les emails pour tenter de récupérer des informations personnelles (mots de passe, numéro de carte bancaire, ..).
Ces emails sont envoyés aléatoirement et à grande échelle par des personnes malveillantes qui usurpent l’identité d’un site de confiance.

Plusieurs tentatives de phishing ont récemment été enregistrées : des emails invitant les internautes à cliquer sur un lien puis à renseigner leur mot de passe permettant d’accéder aux comptes, le numéro ou le code secret de leur carte bancaire.

Nous vous rappelons qu’aucun organisme, privé ou public, y compris la BMCI NAJMAH, n’est habilité à vous demander votre code secret de votre carte bancaire.

 Que faire si vous pensez avoir reçu un email frauduleux ?

Lorsque des courriers électroniques vous paraissent suspects, vous demandant de saisir votre mot de passe ou un code secret, ne cliquez pas sur les liens.
Ces courriers ne proviennent pas de la BMCI NAJMAH. N’y répondez pas et ne communiquez jamais votre code secret.

Si toutefois vous avez cliqué sur un lien et saisi vos codes d’accès, demandez la réinitialisation de votre mot de passe en contactant :

Comment détecter une tentative de phishing ?

La BMCI NAJMAH n’envoie jamais d’email concernant vos moyens de paiement sur votre boîte mail personnelle.

L’émetteur du phishing se fait généralement passer pour un acteur bancaire connu.
La plupart des emails frauduleux ont pour émetteur la BMCI, bnpparibas.com, VISA, MasterCard, Banque de France, etc. Il s’agit là d’une usurpation d’identité. En aucun cas la BMCI ou ces organismes ne vous demandera vos données personnelles.

L’objet de l’email frauduleux est généralement alarmiste
Les phishings ont souvent pour objet un titre alarmiste vous incitant à réagir rapidement.
En voici quelques exemples :

  • “Rappel: Votre compte sera limité”
  • “Service Bancaire : nous avons restreint l’accès à votre Carte Bancaire”
  • “Nouvelle sûreté contre l’escroquerie”
  • “Nous avons détecté des transactions inhabituelles sur vos comptes”
  • “Nous avons détecté différents ordinateurs connectés à votre compte”
  • “Suite à la détection d’une transaction frauduleuse sur votre compte BMCI NAJMAH”

Le message du mail frauduleux concerne généralement un problème avec votre carte bancaire ou la gestion de vos comptes.

La plupart du temps, les mails de phishing contiennent un message inquiétant et vous proposent de corriger le problème en remplissant un formulaire sur Internet. Ces formulaires peuvent avoir l’apparence de sites officiels, mais il ne s’agit que de copies plus ou moins bien réalisées.
Pour vous assurer qu’un formulaire émane véritablement de la BMCI NAJMAH, vous devez vous assurer que l’adresse de la page commence bien par : bmci.ma.

Le contenu des emails frauduleux est souvent rédigé dans un français approximatif et contient de nombreuses fautes d’orthographe.

 

Que faire si vous avez répondu à un email de phishing ?

Contactez de toute urgence le Centre de Relations Clients au 2828* afin de procéder à une vérification de vos comptes.

* coût d’un appel local

Contacts & Aide

PHN0eWxlPg0Kc2VjdGlvbiwNCmFzaWRlLA0KYXJ0aWNsZSB7DQogICAgZGlzcGxheTogYmxvY2s7DQp9DQoNCi5wYWdlLXBvcC1ibWNpIHsNCiAgICB3aWR0aDogMTAwJTsNCiAgICBtYXgtd2lkdGg6IDk4MHB4Ow0KICAgIG1hcmdpbjogMCBhdXRvOw0KfQ0KDQouc3ViLXBhZ2Ugew0KICAgIC8qYmFja2dyb3VuZDogcmVkOyovDQogICAgcG9zaXRpb246IHJlbGF0aXZlOw0KICAgIGZsb2F0OiBsZWZ0Ow0KICAgIHdpZHRoOiAxMDAlOw0KICAgIG1hcmdpbi10b3A6IDEyJTsNCn0NCg0KLnBhZ2UtcG9wLWJtY2kgLnBlcnNvbm5lLXBvcCB7DQogICAgd2lkdGg6IDQzLjUlOw0KICAgIGZsb2F0OiBsZWZ0Ow0KICAgIHBvc2l0aW9uOiBhYnNvbHV0ZTsNCiAgICB0b3A6IC0xMiU7DQogICAgei1pbmRleDogOTk5OTsNCn0NCg0KLnBlcnNvbm5lLXBvcCBpbWcgew0KICAgIG1heC13aWR0aDogMTAwJTsNCn0NCg0KLnBhZ2UtcG9wLWJtY2kgLnJpZ2h0LWFydGljbGUgew0KICAgIHdpZHRoOiA2NC42JTsNCiAgICBmbG9hdDogcmlnaHQ7DQp9DQoNCi5wYWdlLXBvcC1ibWNpIC5yaWdodC1hcnRpY2xlIGltZyB7DQogICAgd2lkdGg6IDEwMCU7DQp9DQoNCi50eHQtZXhwZXJ0LXBvcCB7DQogICAgZmxvYXQ6IHJpZ2h0Ow0KICAgIG1hcmdpbi10b3A6IDM1cHg7DQogICAgd2lkdGg6IDU2JTsNCn0NCg0KLmRyYXBlYXUtcG9wIHsNCiAgICBmbG9hdDogcmlnaHQ7DQogICAgd2lkdGg6IDIyJTsNCn0NCg0KLnZpZGVvLXBvcCB7DQogICAgd2lkdGg6IDEwMCU7DQogICAgbWFyZ2luLXRvcDogMjdweDsNCiAgICBmbG9hdDogbGVmdDsNCiAgICBoZWlnaHQ6IDMyNXB4Ow0KfQ0KDQoNCi8qKiptZWRpYSBxdWVyaWVzKiovDQoNCkBtZWRpYSBzY3JlZW4gYW5kIChtYXgtd2lkdGg6IDY2N3B4KSB7DQogICAgLnN1Yi1wYWdlIHsNCiAgICAgICAgbWFyZ2luLXRvcDogMDsNCiAgICB9DQogICAgLnBhZ2UtcG9wLWJtY2kgLnBlcnNvbm5lLXBvcCB7DQogICAgICAgIHdpZHRoOiAxMDAlOw0KICAgICAgICBwb3NpdGlvbjogaW5oZXJpdDsNCiAgICAgICAgZGlzcGxheTogbm9uZTsNCiAgICB9DQogICAgLnBhZ2UtcG9wLWJtY2kgLnJpZ2h0LWFydGljbGUgew0KICAgICAgICB3aWR0aDogMTAwJTsNCiAgICAgICAgZmxvYXQ6IGxlZnQ7DQogICAgfQ0KICAgIC5kcmFwZWF1LXBvcCB7DQogICAgICAgIHdpZHRoOiAzMCU7DQogICAgfQ0KICAgIC50eHQtZXhwZXJ0LXBvcHsNCiAgICAgICAgd2lkdGg6IDcwJTsNCiAgICB9DQogICAgLnZpZGVvLXBvcHsNCiAgICAgICAgaGVpZ2h0OjI4MHB4OyANCiAgICB9DQp9DQoNCgk8L3N0eWxlPg0KICAgICAgICA8ZGl2IGNsYXNzPSJwYWdlLXBvcC1ibWNpIj4NCiAgICAgICAgICAgIDxkaXYgY2xhc3M9InN1Yi1wYWdlIj4NCiAgICAgICAgICAgICAgICA8aGVhZGVyPg0KICAgICAgICAgICAgICAgIDwvaGVhZGVyPg0KICAgICAgICAgICAgICAgIDxuYXY+PC9uYXY+DQogICAgICAgICAgICAgICAgPGFzaWRlPg0KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICA8ZGl2IGNsYXNzPSJwZXJzb25uZS1wb3AiPjxpbWcgc3JjPSIvd3AtY29udGVudC9ibG9ncy5kaXIvc2l0ZXMvMi8yMDE1LzEyL3BlcnNvbm5lLXBvcC5wbmciIGFsdD0iIiAvPjwvZGl2Pg0KICAgICAgICAgICAgICAgIDwvYXNpZGU+DQogICAgICAgICAgICAgICAgPGFydGljbGU+DQogICAgICAgICAgICAgICAgICAgIDxkaXYgY2xhc3M9InJpZ2h0LWFydGljbGUiPg0KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPGRpdiBjbGFzcz0iZHJhcGVhdS1wb3AiPjxpbWcgc3JjPSIvd3AtY29udGVudC9ibG9ncy5kaXIvc2l0ZXMvMi8yMDE1LzEyL2RyYXBlYXUtcG9wLnBuZyIgYWx0PSIiIC8+PC9kaXY+DQogICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICA8ZGl2IGNsYXNzPSJ0eHQtZXhwZXJ0LXBvcCI+PGltZyBzcmM9Ii93cC1jb250ZW50L2Jsb2dzLmRpci9zaXRlcy8yLzIwMTUvMTIvdHh0LXBvcC5wbmciIGFsdD0iIiAvPjwvZGl2Pg0KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPGRpdiBjbGFzcz0idmlkZW8tcG9wIj4NCiAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICA8aWZyYW1lIHdpZHRoPSIxMDAlIiBoZWlnaHQ9IjEwMCUiIHNyYz0iaHR0cHM6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaWtwYmxqQzRIYVk/cmVsPTAmYXV0b3BsYXk9MSIgZnJhbWVib3JkZXI9IjAiIGFsbG93ZnVsbHNjcmVlbj48L2lmcmFtZT4NCiAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgIDwvZGl2Pg0KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICA8L2Rpdj4NCiAgICAgICAgICAgICAgICA8L2FydGljbGU+DQogICAgICAgICAgICAgICAgPGZvb3Rlcj4NCiAgICAgICAgICAgICAgICA8L2Zvb3Rlcj4NCiAgICAgICAgICAgIDwvZGl2Pg0KICAgICAgICA8L2Rpdj4=
Le site Crédit Conso est momentanément indisponible mais il revient bientôt.
En attendant, découvrez notre offre du moment